... page en forme de clin d'œil amical à notre chef !

Cette page évolue naturellement au fil des répétitions... et des paroles de notre chef d'orchestre, attrapées au vol par les espions-musiciens.

 

logo RTS-Espace2

Comme il vous plaira - RTS - Espace2

Hervé Klopfenstein, chef d’orchestre et directeur du Conservatoire de Lausanne

 

Jeudi, 08 septembre 2011 à 10:15
Ecoutez l'émission Comme il vous plaira, 8 septembre 2011, RTS Espace2 

Il aurait pu n’être "que" chef d’orchestre, mais il a dédié sa vie à l’enseignement de la musique. À l’enseignement par la pratique. C’est un bâtisseur, c’est un meneur d’hommes, c’est un caractère… Derrière cette énergie, quelle mélancolie, quelle fragilité ?

logo RTS-Espace2

Hervé Klopfenstein est l'invité de la Radio suisse romande - Espace 2 le 17 novembre 2011. A l'occasion du concert du 20.11.2011 (2e Symphonie de Gustav Mahler), il parle de l'Orchestre symphonique genevois.

 

Ecouter l'émission Dare-dare du 17.11.2011

La musique peut se passer de diplômes. C'est le credo d'Hervé Klopfenstein, responsable d'orchestres amateurs:

Entretien avec la journaliste Dominique Rosset, paru dans l'Hebdo No 9 du 26 février 1998.

Ni fausse modestie, ni complexes : les orchestres dont s'occupe Hervé Klopfenstein foncent dans le grand répertoire avec un solide appétit et le servent plutôt bien. Ainsi, placés depuis plusieurs années sous la direction de ce quadragénaire expérimenté, l'Orchestre Symphonique Genevois et l'Orchestre Symphonique et Universitaire de Lausanne proposent chacun, trois ou quatre fois par année, des programmes comprenant des concertos et des pages symphoniques d'envergure... D'entrée de jeu, Hervé Klopfenstein affirme son credo:

klopfentein 2Né en 1957, Hervé Klopfenstein commence ses études musicales à Nice, Lyon et Lausanne où il remporta de nombreux premiers prix de virtuosité de flûte ainsi que des récompenses en écriture musicale (prix de contrepoint-fugue et harmonie au Conservatoire national de Lyon).

Tout en faisant un bout de chemin professionnel avec son instrument, en récital, en soliste et comme musicien d’orchestre (Orchestre de la Suisse italienne, Orchestre mondial des Jeunesses musicales), il enseigne la théorie musicale jusqu’en 1987 dans les classes professionnelles du Conservatoire de Lausanne et suit parallèlement des cours de direction d’orchestre (Helmut Rilling à la Bachakademie de Stuttgart, René Klopfenstein, Pierre Dervaux à Paris) et de musicologie (Jacques Chailley et Pierrette Mari, La Sorbonne).