Fondé en 1977, l'Orchestre symphonique genevois est un ensemble qui saute les frontières : celle des générations, avec des musiciens entre 18 et 80 ans; celle des nationalités, avec des membres issus d’Amérique du Nord, des pays d’Asie, et de la plupart des nations européennes, sans oublier les Suisses naturellement; et celle des professions : des médecins, des physiciens, des historiens, des bibliothécaires, des diplomates de l’ONU, des étudiants… et même des musiciens. La cohésion de cet orchestre tient à une seule chose : leur enthousiasme pour la Musique.

En 35 ans d’existence, l’OSG a donné plus de trois-cent soixante concerts à Genève, en Suisse romande et en France voisine, avec ses quatre-vingt à cent musiciens, ce qui en fait une partie intégrante de la vie culturelle genevoise. Il joue aussi un rôle formateur pour tous les jeunes musiciens. Pour avoir reconnu ces deux rôles, la Ville de Genève et quelques sponsors soutiennent financièrement l’OSG.

201606082040 D750 DSC 0945

De 1977 à 1989, l'OSG a été dirigé par David Blum, son fondateur. L’orchestre doit aussi son succès à son chef Hervé Klopfenstein, véritable «fabricant d’orchestre», passé maître dans la mise en valeur des musiciens amateurs, dont l’enthousiasme et l’engagement personnel sont souvent profondément ressentis par le public.

Autre signe de ce succès et de la qualité musicale de l’orchestre : les disques de ses plus grands concerts sont maintenant en vente à la FNAC, entre autres.

Grâce à son bel effectif, l’orchestre peut présenter le grand répertoire symphonique : Schumann, Brahms, Chostakovitch, Ravel, Berlioz, Bruckner, Mahler, Rachmaninov, Verdi, Dvorak, ou même le Concerto pour orchestre de Bartok! Et pour jouer ces chefs-d’œuvre, il a engagé des grands solistes, comme Sylviane Deferne, Christian Favre, pianistes, Robert Zimansky, Gyula Stuller, Tedi Papavrami violonistes ou François Guye, Daniel Grosgurin violoncellistes, ainssi que de jeunes solistes tels les pianiste Louis Schwizgebel-Wang, Mélodie Zhao, la violoniste Malwina Sosnowski ou le violoncelliste Lionel Cottet, ainsi que la mezzo-soprano Antoinette Dennefeld, lauréate du Concours de Genève 2011.

L’OSG a régulièrement publié des disques de ses prestations, en collaboration avec Doron Music depuis 2002. Son dernier disque est l’enregistrement de la Symphonie n° 1 "Titan" de Gustav MAHLER, enregistrée lors du concert de 23 novembre 2008 au Victoria Hall de Genève. La prise de son était assurée par Jean-Daniel Noir (JDN Enregistrements).

Depuis 1997, l'Orchestre Symphonique Genevois est subventionné par le Département municipal des affaires culturelles de la ville de Genève. Il bénéficie en outre, de fonds privés grâce à l'appui d'entreprises genevoises. Il bénéficie également régulièrement du soutien de la Loterie Romande.

En janvier 2014, Gleb Skvortsov a pris la succession d'Hervé Klopfenstein à la tête de l'OSG